Comment redonner du sens à l'histoire en la conjuguant avec la vie d'un quartier ?

Une histoire locale pour une retombée internationale

Cas d’étude : Couvent des Prêcheurs

Rénovation d'un bâtiment ancestral en destination touristique

L’hôtellerie est un marché très concurrentiel y compris dans le secteur haut de gamme. Les attentes des voyageurs évoluent, leur perception du luxe n’est plus la même. Les hôtels ne peuvent plus compter uniquement sur la qualité de leurs services, ni la flexibilité de leurs tarifs selon les périodes et la demande. Ce qui est important aujourdhui c’est la façon dont le client peut s’approprier le lieu et le définir comme un point de chute où l’ensemble de ses besoins et le respect de ses valeurs sont prioritaires.
C’est donc la façon dont l’hôtel pourra raconter son identité qui sera déterminante pour l’adhésion sociale.
Les hôtels qui réussissent aujourd’hui utilisent des techniques culturelles ciblées pour se positionner en tant qu’acteurs au sein de communautés aussi bien locales que mondiales.
Ce qu’il faut : Un récit stratégique qui éclaire non seulement le parcours client, la décoration intérieure, l’accueil et les services, mais qui entremêle également un passé historique et des contextes sociaux pour en faire un identité propre et une destination unique. Ainsi, le point de départ pour travailler avec un ancien couvent était de se plonger dans son passé pour en tirer son identité actuelle.

Un haut lieu chargé d'histoire

Le lieu est un ensemble religieux exceptionnel. Il est le témoin du passage du temps. La succession des époques et des usages a marqué l’ensemble architectural par la stratification des interventions et les remaniements successifs. Son évolution est indissociable de l’histoire de la ville.
Couvent d’un ordre mendiant depuis le XIIIe siècle, hébergement des parlementaires à la révolution, écoles élémentaires puis collège jusqu’en 2015, l’ensemble bâti a, malgré les aléas de l’Histoire, réussi à conserver son intégrité, et forme à ce jour l’un des plus importants ensemble architectural de la ville, se déployant à l’abri des regards autour de ses quatre cours.
Le couvent n’ouvre plus ses portes. Cette histoire riche et séculaire se doit d’être révélée au public.

Une culture interactive

Le lieu ouvre ses portes dans le cadre d’un « hôtel Couvent » destiné à promouvoir des événements culturels publics internationaux. C’est la scène privilégiée pour des acteurs culturels qui souhaitent présenter au plus large public leur programmation annuelle. On vient du monde entier pour résider dans ce lieu unique mais ce n’est pas sa principale particularité. On vient surtout de quelques rues proches et alentours pour profiter d’un bâtiment d’exception qui offre régulièrement l’opportunité de découvrir des oeuvres artistiques majeurs, dans un lieu mémorable, et de vivre pleinement l’expérience en réalité virtuelle : Sommes-nous Picasso ? Pouvons-nous ressentir la flamme qui l’animait en tenant son pinceau pour reproduire à l’identique la vision de son oeuvre ? Sommes-nous Cézanne, face à la montage Sainte-Victoire, foulant l’herbe avant de poser notre chevalet ?

Le musée interactif est l’opportunité de découvrir une autre réalité. Le lieu est bien plus qu’un hôtel. Il reçoit l’ensemble des visiteurs dans l’espoir de leur permettre de repartir en se sentant différent.

La nécessité d'un récit stratégique

Il ne s’agit pas de réécrire l’histoire telle qu’elle s’est déroulée mais de construire une stratégie narrative reprenant les périodes les plus importantes qui ont forgé le caractère de l’édifice et de construire un récit pertinent qui relie le passé et le futur au travers d’une destination culturelle accessible au voisinage immédiat à travers des événements, des partenariats et de la gastronomie locale.
Ce lieu de vie intense, ouvert et attractif, adossé à l’église Sainte Marie-Madeleine, est destiné à attirer un public nombreux qui impulsera une nouvelle dynamique. L’étude montre que l’édifice comporte des cours intérieures et des espaces de méditation propres à sa volonté d’être un lieu de recueil, de contemplation et d’apprentissage.
L’ensemble des bâtiments incitent à la fois à la quiétude et à la découverte de chaque espace dans un esprit de découverte et de rencontres avec le passé. Chaque espace de réhabilitation sera dédié à des moments intimes comme à d’autres de découvertes culturelles, gastronomiques ou festives. Le point d’orgue sera de toute évidence le long couloir menant du couvent à l’Eglise, transformé en parcours ludique : Le musée interactif.
Nous avons raconté l'histoire narrative du Couvent des Prêcheurs,
inventé son univers et décliné son potentiel artistique